Vive la (r)évolution de la véranda !

Gerda et Noël, les propriétaires de cette habitation, étaient parfaitement conscients de la plus-value d’une véranda au confort de vie quotidien. Mais l’évolution considérable qu’avait connue ce secteur, pour ne pas parler de révolution, ne leur était pas non plus passée inaperçue. Au point de constater que leur véranda ne répondait plus du tout à leurs besoins.

« Notre vieille véranda était dotée d’un toit coulissant télescopique, mais il y avait de la condensation et il y faisait si froid en hiver qu’elle était inutilisable », se souvient Noël. « Tout au plus pouvait-elle servir de lieu d’hivernage de nos plantes ». Désireux d’en faire construire une neuve, Gerda et Noël ont consulté les sites Internet et poussé la porte de plusieurs salles d’exposition de firmes spécialisées.

« Nous avons été agréablement surpris par les exemples avancés par Gesbo, qui collaient exactement à l’image que nous attendions d’une véranda neuve », se souviennent-ils. « Le contact fut d’emblée convivial, ce qui nous inspira confiance. Et ce fut encore mieux par la suite ! »

Un concept savamment pensé

Le nouveau projet récupère intelligemment une partie de l’ancienne véranda : deux murs maçonnés et un rangement ouvert de 2,5 m2 pour le stockage du bois ou la mise à l’abri des plantes.

La véranda de 26 m2 a été construite en profilés aluminium SAPA Avantis 70 en RAL 7030 mat. L’angle latéral s’ouvre sur une porte avec moustiquaire, tandis qu’une large porte coulissante s’ouvre sur le plus long côté. La corniche est de style classique, aux détails soignés. Une large coupole de toit avec verre athermique et commande électrique de la fenêtre de toit augmente la luminosité. « À l’origine, nous étions plutôt sceptiques envers cet aménagement », commente le propriétaire. « Je craignais qu’il fasse trop chaud à l’intérieur. Mais je dois avouer m’être trompé : la luminosité directe est filtrée, ce qui nous évite la chaleur étouffante du soleil mais nous apporte une généreuse luminosité. Avantage supplémentaire : les surfaces vitrées sont inclinées de telle sorte qu’elles ne se salissent guère et qu’un seul nettoyage annuel peut suffire pour les maintenir propres. »

Un bel espace de vie

« La nouvelle véranda est devenue de loin le plus bel espace de vie de la maison », déclarent les occupants. « Nous en profitons tous les jours ». Le vitrage présentant une valeur K de 1,1 et la régulation bien pensée du climat intérieur n’y sont pas étrangers. On a profité du chantier de transformation pour établir un raccordement pour le chauffage par le sol via la cave. La véranda maintient ainsi aisément une température constante de 16 à 18° toute l’année. Un petit chauffage d’appoint performant par cassette installé au plafond fournit les quelques degrés nécessaires en hiver, et sert de climatiseur en été.

Gesbo s’est chargée des travaux de démolition, d’évacuation des débris et de coordination de l’équipe. « Chaque corps de métier a fait du bon travail, n’a jamais rechigné à se plier aux demandes et a veillé à nous informer suffisamment tôt chaque fois que le planning devait être adapté ». Noël s’est quant à lui chargé du réaménagement du jardin, qui est l’une de ses passions.

Réalisation : Gesbo Veranda’s en tuinkamers

Texte : Eduard Coddé

Photos : Gesbo Veranda’s en tuinkamers

gesbo, viva veranda, véranda, pergola
gesbo, viva veranda, véranda, pergola
gesbo, viva veranda, véranda, pergola