Renaissance d’une véranda

Les propriétaires de cette habitation possédaient déjà une véranda, mais elle accusait le poids des ans. Sa structure en bois ne pouvait masquer les inconvénients typiques d’une chaleur excessive en été et d’une température trop fraîche à la morte-saison.

« Nous avons d’abord examiné les pistes afin de rénover et d’améliorer la véranda existante, pour qu’elle réponde mieux à nos attentes », explique le maître d’ouvrage. « Mais rapidement, nous arrivâmes à la conclusion que ce que nous voulions vraiment, c’était agrandir notre espace de vie par une construction utilisable toute l’année, ce qui n’était possible qu’en faisant bâtir une véranda neuve ».

Sitôt les souhaits clairement exprimés, les propriétaires purent se mettre à la recherche d’un fabricant. « En consultant des sites Internet, nous avons établi une présélection de prestataires, chez qui nous avons introduit des demandes d’idées et de devis », se souvient le maître d’ouvrage. « Les témoignages de clients ont grandement pesé dans le choix final, en particulier celui d’un collègue qui avait fait confiance à Aldera. C’est ainsi que nous avons conclu un contrat avec cette entreprise. »

Le choix de l’ouverture

Ce que recherchaient les maîtres d’ouvrage, c’était limiter tant que possible les barrières visuelles vers l’extérieur et les transitions entre surfaces vitrées. Il en a résulté un choix logique en faveur de profilés très minces en aluminium et de portes-fenêtres coulissantes.

Aldera leur a soumis un projet limpide avec de généreuses baies vitrées allant du sol au plafond, séparées par de minces profilés aluminium, de façon à obtenir une vue panoramique très ouverte sur le beau jardin. Cette sensation visuelle dégagée est accentuée par le puits de lumière en acier aménagé dans la toiture plate de la véranda.

Cette structure aluminium dépouillée a néanmoins été confectionnée avec soin et un grand souci du détail au niveau de la corniche. Le sol est en carreaux céramiques imitant le parquet. Un climat intérieur agréable est obtenu en toute saison grâce à une cassette thermique aménagée au plafond et alimentée par une pompe à chaleur.

îlot ensoleillé

Vu la configuration des lieux, l’ancienne véranda a d’abord dû être démolie, sol compris, et tous les débris évacués. Le propriétaire de l’habitation n’hésita pas se retrousser les manches pour abattre sa part de boulot.

La véranda donne sur un jardin soigneusement aménagé, avec un îlot légèrement surélevé où sont installés un confortable salon de jardin et une salle à manger extérieure.

« Nous sommes particulièrement heureux que toutes les dispositions aient pu être respectées intégralement », expliquent les propriétaires.

Réalisation: Aldera

Foto’s: INK