Une association unique de bois & d’acier

En tant qu’unique constructeur de vérandas en Belgique, Miniflat propose des vérandas et extensions en bois, acier ou aluminium. Une association de ces matériaux est également possible. Le résultat ? Un bluffant échantillon de savoir-faire et une superbe véranda au look unique.

C’est tout au moins ce que l’on peut dire de la véranda et de la pergola de la famille De Clerck (Westerlo). La famille a imaginé et dessiné cette luxueuse extension avec l’architecte. Un lumineux coin salon et une large salle à manger ont été prévus. Cette dernière s’inscrit d’ailleurs dans le prolongement de la cuisine, laquelle a été entièrement rénovée, outre la construction de la véranda. Ce nouvel ensemble propose une ambiance contemporaine à l’espace de vie et offre une superbe vue sur un élégant jardin et sur l’étang.

Présence et détail

Pour le coin salon, le choix du bois propose une certaine chaleur, tandis que la famille a opté pour le look authentique de l’acier dans sa salle à manger. « L’architecte proposait de fins profilés, » explique Bert Dierick de chez Miniflat. « Dans pareil cas, il vaut mieux utiliser l’acier. Aucun autre matériau ne permet d’utiliser de si fins profilés. Même en aluminium, ce n’est pas possible. Grâce à sa capacité portante, l’acier permet de grandes travées et donc l’utilisation de grandes parois en verre. Ce qui veut dire aussi moins de matière pour les profilés. »

Le bois dégage une chaleur naturelle. Un bois naturel a été utilisé pour la réalisation de cette véranda. Il a bien entendu été teinté, mais a conservé son effet bois naturel. Un choix se présente ensuite : soit le bois est reteinté tous les deux ans, soit il vire au gris et présente alors une patine authentique.

La véranda et le jardin sont orientés est, aucun store n’a donc été installé. Côté sud, du côté du coin salon, donc, des lamelles de bois orientables sont prévues pour retenir la chaleur lorsque cela s’avère nécessaire. Tout comme le rebord en bois de la corniche, il s’agit d’éléments qui apportent le détail voulu par l’architecte et qui donne à la véranda ce chouette look.

Aucune perte de chaleur

Le mur de la cuisine a été complètement détruit afin de proposer une accessibilité maximale à la nouvelle salle à manger. Cependant, dans le séjour, l’ouverture est moindre et la double fenêtre a été conservée. C’est la raison pour laquelle la pergola a été équipée d’une verrière, laquelle est prévue pour amener en suffisance la lumière du jour dans le séjour. Pour les parois, un verre de sécurité à haut rendement (valeur U de 1,0) a été fourni par AGC. Pour la verrière de la pergola, AGC a proposé un triple vitrage (valeur U de 0,5). Aujourd’hui, l’évolution vertigineuse des techniques et la qualité de conception des matériaux permettent de ne plus avoir aucune perte de chaleur dans les vérandas.

« Sur le plan esthétique, la donne ne cessera de changer, » avance Bert Dierick. « Et la qualité du laquage s’améliore d’année en année. En termes d’expérience de vie dans la véranda, on peut difficilement faire mieux qu’aujourd’hui. Beaucoup de nos clients viennent nous dire qu’ils y passent du temps au quotidien, car c’est pour eux la pièce la plus agréable de leur maison. Et la plus-value latente sur votre bien est importante. J’ai récemment discuté avec un client qui a acheté sa véranda chez nous il y a dix ans et qui vient de vendre sa maison. Les acheteurs avaient à peine vu le rez-de-chaussée et la véranda qu’ils étaient déjà séduits. Qui ne voudrait pas vivre dans une maison toute prête qui laisse intelligemment entrer la lumière ? »

Résiste à la météo belge

Une paroi articulée (4 éléments) sépare la véranda de la large pergola. « Nous remarquons que la combinaison véranda-pergola gagne en popularité. C’est logique, au vu de la météo chez nous. Nous ne pouvons à aucun moment de l’année prévoir un barbecue pour nos amis avec une semaine d’avance. Nous n’avons jamais la certitude qu’il fera sec. Et étant donné qu’en Belgique, nous ne savons jamais si nos chaudes journées d’été vont tourner à l’orage ou pas, la combinaison véranda-pergola s’avère idéale. Vous êtes toujours protégés des caprices de notre météo, » raconte Bert Dierick.

Cependant, ce type de temps a des avantages, car la Belgique est véritablement un pays parfait pour la véranda. Nous sommes donc faiseurs de mode à l’échelon international. « Pas illogique, » ajoute-t-il. « Chez nous, nous avons encore de belles parcelles et le Belge a en moyenne un grand jardin, des économies et une brique dans le ventre. Ajoutez à cela le problème de météo : la véranda a vraiment le vent en poupe. C’est le meilleur moyen de profiter de toutes les saisons de l’année. C’est agréable, bien que nous sommes loin d’avoir 300 jours de soleil par an, comme en Espagne. Les Espagnols n’ont pas besoin de véranda, car ils peuvent vivre constamment dehors. »

Votre project de A à Z

« L’architecte et le maître d’ouvrage sont venus nous voir avec les plans, » explique Bert Dierick. « Nous avons ensuite reporté cela au niveau de l’ingénierie, afin de voir ce qui était possible sur le plan de la production. Il a également fallu savoir ce qui plaisait au client et ce qu’il pouvait se permettre. S’en suit une collaboration dans le travail. Dans ce cas précis, outre la construction de la véranda et de la pergola, nous étions également chargés des travaux de terrassement, la démolition de la cuisine, de la pose d’un revêtement de sol, de l’installation électrique et du chauffage par le sol. Nous avons aussi réalisé la terrasse. » « Les réalisations sont préalablement discutées avec le client. Le sur-mesure est toujours une option. Les gens manuels s’arrangent volontiers pour aider et ainsi limiter les coûts autant que possible. Pour les autres, c’est plus rentable d’aller travailler un samedi que de donner un coup de main. Nous pouvons prendre en main un projet de A à Z, et le client choisi quelles parties il souhaite réaliser par lui-même. Nous croyons en une bonne coordination et en l’organisation, afin que les différentes phases du travail puissent s’enchaîner rapidement. Étant donné que Miniflat est active dans la rénovation et non dans la nouvelle construction, les clients ne quittent pas le chantier, ils habitent sur place, pendant que nous travaillons. C’est pourquoi il est si important à nos yeux que la réalisation soit rapide et bien ficelée. Ainsi, la charge pour le client est réduite au minimum. » Une association de verre, de bois, de pierre de taille et d’acier comme c’est le cas ici demande bien entendu d’importantes connaissances techniques. « Ce qui est amusant dans le job de commercial, c’est que nous pouvons aller très loin dans le détail, à la demande du client, justement parce que nous travaillons les trois matériaux, en tant que seul constructeur de vérandas en Belgique. Personne d’autre ne dispose de trois ateliers où travaillent des professionnels qui ont chacun leur spécialisation. Notre équipe d’ingénieurs prépare chaque projet jusque dans les moindres détails. Grâce à notre solide et longue expérience, nous maîtrisons les tenants et aboutissants du métier. Nous orientons notre service vers la performance et associons bois, aluminium et acier pour arriver, à tous les coups, à un projet unique fait sur mesure. »

Réalisation : Miniflat
Texte : Bjorn Cocquyt
Photos : Miniflat

En tant qu’unique constructeur de vérandas en Belgique, Miniflat propose des vérandas et extensions en bout, acier ou aluminium.

Demandez votre devis à Miniflat

OUT NOWUne nouvelle Viva Veranda

Découvrez le nouveau magazine maintenant dans votre magasin Delhaize ou votre commerce quotidien de journaux.

P.S.: Vous pouvez également nous trouver à Batibouw!

SAVOIR PLUS SUR BATIBOUW
NU IN DE WINKELEen nieuwe Viva Veranda

Ontdek het nieuwe magazine nu in uw Delhaize of dagbladhandel.

P.S.: Je vindt ons ook op Batibouw!

MEER OVER BATIBOUW