Trois vérandas qui changent tout

1 – Pensez plus grand, plus chaud, plus lumineux

«Je trouvais ma cuisine beaucoup trop petite», se souvient Karin Hoeijmans, de Schilde en province d’Anvers. «J’avais envie d’espace pour pouvoir installer une grande table et recevoir les amis qui viennent à l’improviste. L’idée de profiter de l’extérieur toute l’année me plaisait aussi. Nous avons un beau jardin, or les seuls moments agréables que nous y passions c’était l’été, quand il est possible de manger dehors. Nous avions aussi une grande terrasse mais qui n’était pas vraiment bien utilisée.»

Ce type de constat est fréquent en Belgique : qui ne se plaint d’avoir une cuisine trop petite par rapport au temps qu’il y passe ? Et combien de maisons semblent avoir été construites pour laisser entrer le minimum de lumière du jour ! Thierry Callaerts (Kessel) était dans le même cas : «Nous vivons dans une maison de style fermette, avec trois petites fenêtres à l’arrière. Autant vous dire que l’intérieur était très sombre ! En hiver, surtout, on était obligé d’allumer la lumière en permanence. Nous avions envie que cela change.»

Une véranda permet de résoudre d’un coup ces deux problèmes. À condition de voir grand. «Sur la gauche de la façade, il y avait aussi une sorte de bow-window en bois, tout décati», explique Karin Hoeijmans. «Il était surmonté d’un petit balcon dont on ne faisait rien. On a préféré tout modifier d’un coup.»

«Quand on recevait des amis à dîner au jardin, on avait toujours peur qu’il pleuve. Aujourd’hui, plus besoin de s’en faire ! S’il se met à pleuvoir, aucun souci : il nous suffit de passer du jardin à la terrasse couverte ou à la cuisine. Nous ne devons plus nous inquiéter de la météo quand nous recevons.»

L’hiver aussi, les avantages du nouvel aménagement se font sentir. «Le matin, quand on descend, on s’installe avec une vue imprenable sur le jardin, on admire la nature, les écureuils…»

2 – Davantage de lumière et de tranquillité

Tant Karin Hoeijmans que Thierry Callaerts ont fait confiance aux Vérandas All Seasons, à Zandhoven, et à un entrepreneur dûment agréé et enregistré. La firme respecte scrupuleusement les plans de construction, ceci pour éviter tout surcoût et pour garantir la qualité du produit fini. «Chez All Seasons, on nous a tout expliqué en détail, avec des dessins 3D», se réjouit Thierry Callaerts. «Nous avons beaucoup apprécié le travail du directeur de projet, qui a tout suivi au jour le jour. Et cela fait une énorme différence ! Ma femme avait une idée assez précise de ce qu’elle voulait, notamment pour le puits de lumière. All Seasons a été particulièrement attentif à l’apport de lumière naturelle, à la bonne intégration du projet sur la façade, etc.»

Il a fallu déposer deux fenêtres, abattre une partie du mur porteur et placer une nouvelle poutre IPN pour renforcer la structure et soutenir le poids de l’étage. La véranda ouvre désormais sur l’ancienne cuisine et sur le living. «Nous avons maintenant deux salons, un pour regarder la télé et un autour du feu ouvert. Nous avons installé la table de salle à manger dans la véranda, ce qui nous permet de manger dans un endroit très lumineux.»

Cet extension a totalement bouleversé l’expérience de vie au quotidien. «Avant, nous avions un coin TV fermé mais nous laissions tout le temps la porte ouverte, parce que c’était aussi notre seul salon. Aujourd’hui, nous avons deux espaces salon, ce qui est super quand on veut lire au calme ou quand un des enfants joue à la Playstation. Nous avons gagné non seulement en luminosité, mais aussi en tranquillité dans la maison.»

3 – Plantes tropicales au clair de lune

Dans le jardin de Denis Mous (à Kapellen), la véranda a des allures de pavillon, avec ses portes vitrées qui ouvrent largement sur la pelouse et son toit pointu aux éléments décoratifs en accord avec le style de la maison. Grâce à son implantation dans un angle, l’endroit est particulièrement bien abrité, tout en offrant une très jolie vue sur le jardin.

La véranda – également une création All Seasons – donne sur un grand salon avec une cheminée de château. Cette extension, calculée sur 10 tonnes, est dominée par un aquarium contenant 6.000 litres d’eau, un élément décoratif fort qui a toutefois nécessité des choix techniques bien particuliers. «L’aquarium augmente le taux d’humidité de la pièce», explique Denis Mous, le propriétaire. «On nous a conseillé d’opter pour du triple vitrage et un bon système d’air conditionné avec déshumidificateur. C’est une pièce où il fait chaud toute l’année, environ 27°C, mais il n’y fait pas humide. Les frais liés à l’aquarium sont minimes, grâce à l’isolation, excellente, au choix du sol, du toit, des parois et du vitrage Trisolide de coefficient 0.6.»

À l’arrière de la véranda, on découvre un étang avec des carpes kois. L’idée est de réserver une partie du plan d’eau aux nénuphars et de l’étendre jusqu’à la véranda. Pour Denis Mous, le projet est encore un work in progress.

«C’est un endroit génial, même la nuit», s’enthousiasme-t-il. «Sans doute parce que nous avons fait le choix d’un vitrage totalement blanc et transparent, qui laisse entrer un maximum de lumière naturelle pour les plantes tropicales. Vous devriez voir comme c’est beau au clair de lune !»

Réalisation: All Seasons

Texte: Mark Cloostermans

Photos: All Seasons

OUT NOWUne nouvelle Viva Veranda

Découvrez le nouveau magazine maintenant dans votre magasin Delhaize ou votre commerce quotidien de journaux.

P.S.: Vous pouvez également nous trouver à Batibouw!

SAVOIR PLUS SUR BATIBOUW
NU IN DE WINKELEen nieuwe Viva Veranda

Ontdek het nieuwe magazine nu in uw Delhaize of dagbladhandel.

P.S.: Je vindt ons ook op Batibouw!

MEER OVER BATIBOUW