Minimaliste, dépouillé et contemporain

Cette véranda impressionne par son design des plus dépouillé et ses très hautes baies vitrées. L’objectif du maître d’ouvrage était double : il avait besoin d’un cabinet de travail pour accueillir sa clientèle et sa famille désirait profiter davantage de la vue sur le jardin…

Considérant les hautes fenêtres et les très minces profilés aluminium, on comprend pourquoi ce type de véranda figure parmi la gamme ‘Minimal Line’ de Pauwels Veranda’s. La structure de cette extension, de 70 m², est minimaliste, dépouillée et contemporaine. De l’intérieur, on ne discerne que quelques profilés verticaux, les montants horizontaux ayant été intégrés dans le sol et le plafond. Par leur minceur, la véranda donne l’illusion d’un assemblage de panneaux de verre.

Une « impression extérieure » grâce aux fenêtres coulissantes

« Une étude de stabilité approfondie est essentielle avant d’envisager une structure aussi minimaliste », assure Nico Flamez de Pauwels Veranda’s. « Tout le toit repose sur des poutres horizontales en acier, et non sur les fenêtres. Par conséquent, même en enlevant celles-ci, la toiture demeurera en place. » Le plafond surbaissé et les fenêtres de 3 m de haut produisent un effet visuel saisissant. Comme si les vitres n’en finissaient pas de s’élever. Un autre aspect particulier tient dans la fenêtre coulissante en angle. Il suffit de l’ouvrir pour avoir d’emblée l’impression d’être à l’extérieur. Les profilés aluminium des fenêtres coulissantes ne mesurent, eux aussi, que 2 cm de largeur. Cela les rend à peine perceptibles, contrairement à la plupart des fenêtres coulissantes ordinaires.

Lumière et chaleur

Du double vitrage à haut rendement a été utilisé partout, avec une valeur isolante de 1,0. La véranda étant orientée au sud, le maître d’ouvrage a préféré un toit fermé, de façon à éviter la canicule à l’intérieur, surtout durant les mois d’été lorsque le soleil est au zénith. Mais grâce aux fenêtres hautes, on profite toute l’année d’une luminosité maximale partout dans la véranda.

Le toit présente une valeur isolante de 0,13, soit 8 fois mieux que n’importe quel vitrage super isolant. La corniche est des plus discrètes : seulement 13 centimètres d’épaisseur, alors que les versions ordinaires en mesurent pratiquement le double. Le dispositif d’écoulement a été intégré entre les fenêtres et la façade de l’habitation, le rendant totalement invisible et inaudible.

Budget : environ 90 000 € (installation comprise, hors TVA)

minimaliste, piscine, hautes baies vitrées
minimaliste, piscine, hautes baies vitrées
minimaliste, piscine, hautes baies vitrées