À l’unisson avec l’habitation

Les propriétaires qui ont fait agrandir cette véranda voulaient une cuisine plus grande avec une belle vue sur le jardin, et surtout, un séjour plus spacieux et plus confortable. Au terme de choix savamment soupesés, la véranda s’intègre parfaitement à cette demeure de la localité de Putte, en province d’Anvers.

Mesurant 5 x 3,5 m, cet agrandissement n’est pas énorme, mais au total, 17,5 m² suffisent largement pour répondre aux attentes de toute la famille. « 3,5 m de large, c’est en fait l’idéal pour une salle à manger », explique Bert Dierick de la société Aldera. « Cela suffit pour une table entourée de chaises. Même lorsque les chaises sont reculées ou occupées, il subsiste assez de place pour passer. »

La construction est posée sur un muret maçonné. « Les clients se laissent souvent tenter par un muret, afin de créer une harmonie avec le reste de la maison », poursuit notre interlocuteur. De l’intérieur, on a effectivement la sensation que la véranda fait partie intégrante du logement, impression accentuée par le sol, identique dans la cuisine et la véranda. Le caractère champêtre de l’annexe est mis en évidence par les carreaux à motifs sous la table, les panneaux décoratifs dans le parapet et les croisillons du puits de lumière. Ils sont intégrés aux vitres, ce qui facilite considérablement leur lavage.

Un look raffiné

Bien que l’habitation soit construite avec une brique rougeâtre, le muret de la véranda a également été peint en blanc à l’extérieur. « Même si l’on trouvait une brique de parement identique et de l’enduit de rejointoiement de même couleur, ils finiraient par se décolorer différemment au fil du temps. Alors cette solution a le mérite d’être plus franche. »

Comme la façade de cette partie du bâtiment était relativement basse – et formait déjà une sorte d’avancée –, la véranda a trouvé place sous la toiture existante, juste sous les tuiles. Les fins profilés en aluminium présentent un style rural qui se marie parfaitement à celui de la demeure. Les profilés d’angle se détachent un peu vers l’extérieur, ce qui donne une allure plus raffinée.

Une double porte avec moustiquaire ouvre sur la terrasse. Pour éviter la surchauffe en plein été, la véranda est protégée d’écrans pare-vent. Mais pour capter un maximum de lumière à l’intérieur de l’habitation, le puits de lumière est pourvu de triple vitrage mat avec une valeur U de 0,5. Les bords et les poutres portantes à l’intérieur sont en bois, pour l’harmonie esthétique, mais en aluminium à l’extérieur.

Réalisation : Aldera

Texte : Bjorn Cocquyt

Photos : INK

veranda, viva veranda, pergola
veranda, viva veranda, pergola
veranda, viva veranda, pergola