L’abri à vélos devenu lieu de vie et de travail

Le couple Claes ne voulait pas se contenter d’une banale véranda. La nouvelle construction à Balen devait s’harmoniser avec la cuisine et l’égayer tout en renforçant le lien avec le jardin. Le cabanon existant et son auvent, servant d’abri à vélos, ne suffisaient plus. Au total, 40 m2 étaient disponibles.

Rêve

Madame Claes rêvait depuis très longtemps d’une véranda. Elle savait exactement ce qu’elle désirait. Pas de baies vitrées uniformes, mais des fenêtres accolées de petites dimensions. Le style de la fermette devait être respecté. Pour le sol, elle voulait de la pierre ayant l’apparence du bois : ce carrelage est plus joli, mais demeure facile à entretenir.

« Je m’étais déjà rendue chez Gesbo Veranda’s 3 ans plus tôt, en précisant que mes projets n’étaient pas pour l’immédiat. Le personnel s’est montré très aimable et attentif. Le contact ne fut pas moins bon lorsque nous revînmes quelques années plus tard. Mon mari et moi-même n’avons plus ressenti le besoin de comparer les offres, le projet nous plut immédiatement. »

La luminosité naturelle, si cruciale sous nos latitudes grises, a été maximalisée à l’aide des fenêtres au plafond et d’un velux intégré à la toiture plate.

Luminosité

Le couple Claes a travaillé sans architecte : Gesbo s’est inspiré du caractère de l’habitation existante. Il a proposé une véranda aluminium de style champêtre, avec des murs d’assise maçonnés et des panneaux inférieurs décorés. À l’intérieur, ils sont munis de radiateurs dissimulés dans des coffrets encastrés. Pour ses structures en aluminium, Gesbo Veranda’s n’utilise que des profilés SAPA. Dans ce cas, le couleur est gris quartz ou RAL 7039 mat. Le vitrage vient d’AGC Glaverbel.

La luminosité naturelle, si cruciale sous nos latitudes grises, à été maximalisée à l’aide des fenêtres jusq’au plafond et d’un velux intégré à la toiture plate. Les portes et les fenêtres sont dotées d’impostes des croisillions. En été, la lumière pénètre abondamment par la double porte donnant sur le jardin, munie de moustiquaires amovibles. « Nous étions hésitants à leur sujet, mais sommes parvenus à apprendre à notre chien qu’il s’agissait d’un obstacle qu’il ne pouvait franchir même en fonçant, » plaisante Madame Claes.

Centre familial

La véranda de 40 m2 a été assemblée dans l’angle de la maison. Elle relie ainsi la cuisine à l’ancien cabanon, transformé en agréable salon TV. Le nouvel espace très vaste est consacré aux contacts humains et à la vie sociale : la table y occupe une place centrale, pour les moments passés en famille et entre amis, la cuisine pour la causette alors que l’on y prépare des plats, les confortables fauteuils pour le repos… Et tout cela avec vue sur le jardin. « C’est le nouveau centre de la vie familiale, » confirment les propriétaires. Même le bureau est désormais moins souvent occupé, car le coin salon est parfait pour travailler sur un ordinateur portable.

Réalisation : Gesbo
Texte : Mark Cloostermans
Photos : Gesbo